Accueil
Blog
Carte
Photos
Tv & Radio
Presse
Bibliographie
Liens & Partenaires
Jeudi 1 Septembre 2022 Ă  17h00 TU, 19h00 en France - A Cormeilles en Vexin
N° 1332 - Ces idĂ©ologies qui nous ruinent

Bonjour Ă  tous,

Depuis des décennies nous sommes gouvernés à partir d’idéologies. C’est une catastrophe et l’on ne peut pas imaginer combien cela nous a coûté, combien cela nous a freiné, combien cela nous a fait régresser.

Malheureusement je ne nous vois pas sortir de ce schéma. Je n’arrive pas à comprendre. Nos politiques sont totalement hors sol, non seulement ils sont incapables d’anticiper mais ils ne sont même pas aptes à se faire épauler par des chercheurs qui pourraient étudier les différents schémas de développement afin de prédire l’avenir en fonction des options retenues.

Au contraire, ils appliquent l’idéologie en vogue du moment. Résultat, nous n’avançons que sur des chemins sinueux lorsque nous ne revenons pas carrément en arrière. Tout citoyen sensé serait capable de faire mieux. Cela m’horripile, m’hérisse le poil et me fait bondir. Prenons par exemple le sujet du moment : l’explosion du coût de l’électricité.

Dans les années 70 le Général de Gaulle qui avait les deux pieds sur terre décide, dans une forte volonté d’indépendance nationale et face au renchérissement du pétrole que nous ne possédons pas, de développer l’énergie nucléaire. S’en suit un déploiement important qui permet à la France de générer sa propre électricité et, qui plus est, sans produire de gaz à effet de serre.

Puis, au début des années 2000 commence une véritable politique de gribouille. L’idéologie se tourne vers les énergies renouvelables. Pas vraiment d’étude à long terme, pas de prospective, on s’engage à fond sur cette nouvelle lubie, tête en avant, à grands coups de subventions étatiques. Du coup la production d’énergie nucléaire devient un vilain petit canard qu’il faut éliminer. Bon sang, comment peut-on être si aveugle aux évidences !

En 2007 l’universitaire et ancien ministre Claude Allègre publie « Ma vérité sur la planète ». Il y combat beaucoup d’idées idéologiques et vante tous les mérites de l’électricité nucléaire qui représente alors 78% de notre consommation. Il a analysé les impacts à long terme qui sont positifs. De plus il est appuyé par des économistes et des scientifiques éminents. Malheureusement l’idéologie reste sourde et continue son œuvre de destruction.

Du coup on ne maintient plus correctement les centrales vouées à disparaître. Il y a cinq ans notre président confirme la fin prochaine de cette énergie. Nous n’arrivons pas à faire face à nos besoins, nous ne produisons pas assez d’électricité. Malgré tout une idéologie nouvelle apparaît : il faut faire basculer tout notre parc automobile à l’électricité d’ici 2035 !!!! Après quelques instants de réflexion, il apparait pour une personne normalement constituée que nous allons droit dans le mur.

C’est incompréhensible comment peut-on être aussi crédule ! Chaque véhicule électrique représente l’équivalent d’un radiateur de 2000w branché toutes les nuits, 365 jours par an ! Jusqu’à présent, avec le coût de l’électricité de l’an passé c’était une très bonne affaire pour l’utilisateur (moins de 3€ les 100 km). Mais avec la multiplication par dix du coût de l’électricité sur le marché de gros auquel nous sommes obligés de faire appel, beaucoup vont pleurer car cela va représenter trois fois le coût d’exploitation d’un bon vieux véhicule thermique.

Notre président a fait un virage à 180 degrés fin 2021 en décidant d’entretenir notre parc nucléaire et de construire de nouvelles centrales mais que de temps perdu et qu’allons-nous pouvoir faire en attendant que celles-ci soient mise en exploitation (pas avant 2040 si tout se passe comme prévu, et pas comme l’EPR de Flamanville !!!!)

En France le bouclier tarifaire ne permet pas de prendre conscience du coût réel de l’électricité et ce matin l’aide fiscale vient de passer à 30 centimes par litre de carburant. Aux informations de midi on pouvait voir des conducteurs tout sourires remplissant le réservoir de leur véhicule. Quelle naïveté ! L’état c’est nous et ce que l’on nous donne dans notre poche gauche, on l’a pris dans notre poche droite !

A bientĂ´t
Jean-Louis
[...]
    
Lire la suite sur mon blog.A propos de moi.